musique classique

Quels sont les bénéfices de la musique classique pour bébé ?

La musique classique est reconnue pour sa douceur et sa souplesse. Elle a la capacité d’agir sur l’humeur et sur le mental de celui qui l’écoute. Dès la 30è semaine, les fœtus développent déjà des facultés d’écoute de la musique dans le ventre d’une femme enceinte. Le développement psychique du nouveau-né est aussi influencé par le type de musique qu’il écoute. Voici alors les différents avantages de la musique classique pour un bébé. 

La musique classique et son effet calmant 

Dans le style Mozart, Bach ou Beethoven, la musique classique est capable d’apaiser son auditeur. Cela est surtout causé par le rythme et la cadence sur lesquels reposent les paroles du morceau. De ce fait, le bébé perçoit dans ce type de musique une berceuse qui l’amène à se calmer et à s’apaiser. Une musique douce fait vite dormir les nouveau-nés, car elle stimule le sommeil chez le bébé. Ce dernier ne s’intéresse pas forcément au sens des paroles, mais plutôt au ton de la musique

L’expérience de l’effet Mozart sur le bébé a permis de remplacer les berceuses traditionnelles par la musique classique. Lorsque l’enfant se met à pleurer, une douce mélodie du Mozart est susceptible de le bercer et de le conduire au sommeil. Le psychisme du bébé reçoit facilement des ondes qui communiquent la douceur et la fluidité à son mental. C’est ainsi que se manifeste l’effet calmant de la musique classique sur le nouveau-né. 

La stimulation cérébrale du nouveau-né

photo bebe

Dès la réception des ondes de la musique classique, le cerveau de l’enfant est automatiquement impacté. Les recherches sur les effets de la musique classique prouvent qu’elle est susceptible d’améliorer le mental du bébé. Ce dernier développe peu à peu une capacité évolutive à capter et à reconnaître les sons autour de lui. Le style et le rythme musical lui permettent d’équilibrer son humeur et d’optimiser son raisonnement spatio-temporel. 

La montée du quotient intellectuel grâce au Mozart 

En 1993, les recherches du professeur Rauscher ont attesté que la musique classique peut augmenter facilement le quotient intellectuel du bébé de 8 à 9 points. À cet effet, l’intelligence de l’enfant se développe remarquablement. La stimulation cérébrale n’est donc pas uniquement pour une reconnaissance des sons, mais aussi pour une performance intellectuelle. La vitesse de réflexion et la capacité cognitive du petit commencent par prendre un grand élan. Cela constitue une grande preuve de l’efficacité et du bénéfice de la musique classique pour le bébé. 

L’amélioration du sens de l’écoute et de la communication

Généralement, les petits enfants sont attirés par les douces mélodies et les musiques de style slow. Elles éveillent en eux leur sens de l’écoute depuis la période fœtale. L’ouïe du bébé se développe et s’améliore très facilement grâce à la musique classique. Il met en évidence son esprit de reconnaissance spatio-temporel en suivant minutieusement le ton de la mélodie. Ainsi, le bébé grandit avec des capacités d’écoute plus avancées et plus précises. 

Par ailleurs, l’écoute s’arrime avec la communication. C’est par ce moyen que l’enfant parvient à se calmer et arrêter de pleurer dès qu’il entend une musique classique. Cette dernière communique une information de douceur dans son mental et impact directement son humeur. Il décèle simplement le rythme musical en vue de s’y adapter.

Musique classique : attention et sensibilité du bébé

bebe joyeux

C’est dès le bas âge que l’enfant développe sa sensibilité pour la musique en général. En écoutant du Mozart ou du Beethoven, le bébé ne peut qu’être sensible et attentionné. Ce sont des qualités qui lui permettent de se familiariser très vite à son entourage et d’apprendre l’art de la concentration. Le slow musical agit positivement sur l’état d’âme du petit enfant ainsi que sur sa santé mentale. Grâce à sa sensibilité pour les mélodies, il crée des liens autour de lui et adapte son humeur. 

Pour bercer le bébé et l’apaiser, la musique classique est devenue le moyen le plus idéal. Elle développe les capacités psychiques les plus complexes de l’enfant en augmentant son quotient intellectuel. La stimulation cérébrale déclenchée par la douceur du ton permet à l’enfant d’améliorer ses facultés auditives. On ne peut donc plus douter que la musique classique soit avantageuse pour le bébé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.